Osons le monde que nous souhaitons...

Le coing
Imprimer : Print

Le coing est le fruit du cognassier, petit arbre qui serait à l'origine d'Iran et ne pousse que sous des climats chauds. Les Romains utilisaient son huile essentielle en parfumerie. En Grèce, on croyait qu'il éloignait les mauvaises influences. Il était considérait comme un symbole d'amour. On s'en servait dans les rites du mariage.
La confiture et la gelée sont les apprêts traditionnels du coing et ce, depuis des temps reculés. La richesse en pectine du fruit, une substance mucilagineuse épaississante, explique cet usage. le mot "marmelade" vient d'ailleurs du terme portugais marmelada qui signifie "confiture de coing" (marmelo). Les pépins du coing contiennent en abondance un mucilage qui autrefois entrait dans la préparation d'un fixatif pour cheveux.
La mince peu du coing, d'abord verte, devient jaune lorsque le fruit est mûr. Comme la poire, le coing ne mûrit pas bien sur l'arbre. On le cueille donc pas trop mûr et on le laisse mûrir à température ambiante. Sa chair est parfumée mais il est immangeable cru. Lorsqu'elle est coupée, elle s'oxyde rapidement. IL faut la cuire immédiatement.
Ce fruit est une bonne source de potassium et contient de la vitamine C et du cuivre. On le dit apéritif et astringent. Il serait bénéfique pour le système gastro-intestinal.
Sur le marché, choisissez des coings charnus, fermes et intacts. Les fruits très murs sont souvent tachés. Cela n'a guère d'importance si on les cuit immédiatement. Les fruits verts ne sont pas mûrs. Préférez-les jaunes.


 

 

publié par le 14 Octobre 12 à 22h37 - vu 1665 fois
Votre nom*

Courriel*

Commentaires*

Balises HTML permises :<p> <u> <i> <b> <strong> <del> <code> <hr> <span> <div>
Code de vérification*
 
Commentaires, notes



Articles Récents

le 22 Oct 2013 - 16:57
le 05 Mar 2013 - 13:26
le 14 Oct 2012 - 22:37
le 01 Oct 2012 - 22:33

Archives

Recherche